Installer une carte Bewan ADSL PCI ST

Article écrit et wikisé par Sébastien KALT.

Introduction

Cet article décrit comment installer une carte Bewan ADSL PCI st sur une Debian (ça fonctionne avec une woody et une sarge), puis comment la configurer pour une connexion non dégroupée ou dégroupée chez Free.

Cette procédure fonctionne également pour la carte Bewan ADSL USB st à quelques modifications prêt.

Bewan fournit des pilotes pour linux, par contre ils sont propriétaires.

Installation de la carte

Ceci est la partie la plus facile: il suffit de débrancher votre ordinateur, de l'ouvrir, et d'insérer la carte dans un port PCI de libre.

si vous avez une carte réseau ethernet, sous linux je n'ai pas rencontré de problème, par contre sous windows XP ces deux cartes refusent de cohabiter !! Ma carte réseau était une 3Com Etherlink XL TPO PCI. Maintenant, avec mon IBM Netfinity 10/100 tout cohabite bien.

Compilation et installation du driver

Pré-requis au niveau du noyau

La carte Bewan étant vue comme un périphérique ATM, il faut que certaines options soient activées dans votre noyau.

Voici les options à activer dans les différents menus :

Rubrique Option
Code maturity level options Prompt for development and/or incomplete code/drivers Y
Networking options Asynchronous Transfer Mode (ATM) (EXPERIMENTAL) Y
Networking options Classical IP over ATM Y
Networking options RFC 1483/2684 Bridged protocols Y
Network device support PPP (point-to-point protocol) support M
Network device support PPP support for async serial ports M
Network device support PPP support for sync tty ports M
Network device support PPP Deflate compression M
Network device support PPP BSD-Compress compression M
Network device support PPP over ATM (EXPERIMENTAL) M

Les options Classical IP over ATM et RFC 1483/2684 Bridged protocols ne concernent que la connexion dégroupée Free.

Pour vérifier si votre carte est reconnue par le système, vous pouvez utiliser cette commande :

$ lspci
00:00.0 Host bridge: VIA Technologies, Inc. VT8377 [KT400/KT600 AGP] Host Bridge
00:01.0 PCI bridge: VIA Technologies, Inc. VT8235 PCI Bridge
00:06.0 **ATM network controller:** STMicroelectronics ST70137 [Unicorn] ADSL DMT Transceiver (rev 10)

Récupération des fichiers nécessaires

Bewan propose sur son site les derniers pilotes disponibles pour sa carte. Il faut s'enregistrer sur le site pour les télécharger. Si vous ne souhaitez pas vous enregistrer, vous pouvez aller sur le site en anglais.

Au 22 septembre 2004, vous trouverez les pilotes en version 0.8.7.

Il faut choisir la version des pilotes que vous utilisez en fonction de votre noyau et de votre matériel.

En cherchant bien sur le site Bewan, on tombe sur un document du 15 avril 2004 :

En fonction du noyau Linux et du composant ADSL de votre modem,
vérifiez ci-dessous la version du pilote à utiliser afin d’obtenir une connexion stable.
[Noyau Linux 2.4]
BeWAN ADSL PCI st <--------> BeWAN ADSL USB st
ST70134 : v.0.8.1 <--------> ST70136 : v.0.8.1
MTC20714 : v.0.8.1 <--------> MTC20714 : v.0.8.7
[Noyau Linux 2.6]
BeWAN ADSL PCI st <--------> BeWAN ADSL USB st
ST70134 : v.0.8.7 <--------> ST70136 : v.0.8.7
MTC20714 : v.0.8.7 <--------> MTC20714 : v.0.8.7

Avec un noyau 2.4.xx il faut donc utiliser la version 0.8.1 des pilotes. Vous pouvez la télécharger ici. Pour la version 0.8.7 c'est par .

Pour la suite de cet article, je me place dans le cas d'un noyau 2.4.27 avec une carte PCI st, donc des pilotes en version 0.8.1.

$ wget http://www.bewan.fr/bewan/utilisateurs/telechargement/pilotes/adsl/linux/A1012-A1006-A904-A888-0.8.1.tgz

Une fois les pilotes récupérés, il faut les décompresser :

$ tar -xvzf A904-A888-0.6.1.tar.gz

Cela crée un répertoire unicorn, contenant les pilotes et les utilitaires Bewan.

Compilation et installation

Avec les dernières versions des pilotes, la carte Bewan ADSL PCI st doit être physiquement présente dans la machine pour que la procédure de compilation puisse se faire.

Si vous avez une carte mère MSI KT4 ou équivalente, il y a une petite modification à faire au fichier unicorn/unicorn_pci/Makefile : il faut modifier la ligne 15 du fichier en COPTIONS = -DKT400, comme c'est précisé dans le-dit fichier. Pour cela utilisez votre éditeur de texte préféré, vi par exemple.

Il ne reste plus qu'à se mettre dans le répertoire unicorn et à compiler les pilotes :

$ cd unicorn
$ make all

L'installation est tout aussi simple, n'oubliez pas qu'il faut les droits d'administrateur :

# make install_drivers
# make install_appli

L'installation des applications n'est à faire qu'une seule fois par version des pilotes.

Comme pour tout pilotes compilés en dehors du noyau, n'oubliez pas qu'il vous faudra les compiler et les installer de nouveau si vous changez de noyau ou si vous le recompilez.

Test du driver

On va maintenant tester le pilote en essayant de le charger :

# modprobe unicorn_pci ActivationMode=4
  • Le paramètre ActivationMode peut prendre les valeurs : 1=ANSI, 2=G.Lite, 3=MULTI, 4=G.DMT.
  • Remplacez unicorn_pci par unicorn_usb si vous avez un modem USB.

La commande suivante permet de vérifier que le pilote s'est correctement chargé, elle permet également de connaître l'état d'activation du modem (exemple de sortie pour une configuration dégroupée) :

$ cat /proc/net/atm/UNICORN:0
ADSL: status no link, modem state SHOWTIME L0, US rate 639Kbits/s, DS rate 7167Kbits/s
Current speed: US 0Kbits/s,DS 1Kbits/s
Current speed: US 0Kbits/s,DS 1Kbits/s,rt-US 0, rt-DS 0Kbits/s
Bridged: 00:00:00:00:00:00
AAL5: tx 40171 ( 0 err ), rx 72965 ( 0 err, 0 drop )
AAL0: tx 0 ( 0 err ), rx 0 ( 0 err, 0 drop )

L'état du modem SHOWTIME L0 correspond à une synchronisation avec le DSLAM. Les autres états correspondent à des tentatives de synchronisation du modem : ACTIVATING, IDLE et INITIALIZING.

Chargement automatique du pilote

Pour que le pilote se charge automatiquement au démarrage de votre machine, il suffit de rajouter dans votre /etc/modules les lignes suivantes :

# Carte Bewan ADSL PCIst
unicorn_pci ActivationMode=4
# driver pppoatm nécessaire
pppoatm

Il ne vous reste plus alors qu'à redémarrer votre machine.

Suivi de l'état de la connexion

Vous pouvez utiliser l'utilitaire unicorn_status pour suivre l'état de votre modem et de votre connexion. Cet utilitaire est installé si vous avez fait un make install_applis comme précisé plus haut. Voici ce que ça donne pour une connexion dégroupée :

$ unicorn_status
Modem State : SHOWTIME_L0
Remote Report : Showtime
Last Failure :
Time Connected : 01:52:57
Modulation : G.dmt
Rate Us/Ds (Kbps) : 640 7168
Cap. Occupation Us/Ds (%) : 87 97
Noise Margin Us/Ds (dB) : 13 9
Attenuation Us/Ds (dB) : 21 36
Output Power Us/Ds (dBm) : 12 19
FEC Errors Us/Ds : 0 0
CRC Errors Us/Ds : 25 3
HEC Errors Us/Ds : 12 0
Driver Version : 0.8.1
Firmware Version : PCI_1.9.6.1

Configuration d'une connexion Free dégroupée.

La connexion utilisée par Free dans les zones dégroupées est de l'*IP over ATM*. Elle utilise du RFC 1483 Routed VC Mux, avec une IP fixe et des paramètres VPI.VCI=8.36.

Pré-requis

La configuration du noyau et l'installation des dpilotes ont été vus dans la partie précédente. Il vous faut maintenant installer les utlitaires ATM pour linux :

# apt-get install atm-tools atm-dev

Configuration de la connexion.

Il faut d'abord créer un lien ATM, puis l'interface réseau correspondante, et configurer la passerelle :

# atmarp -c atm0
# ifconfig atm0 www.xxx.yyy.zzz netmask 255.255.255.0 mtu 1500 up
# atmarp -s www.xxx.yyy.254 8.36 null
# route add default gw www.xxx.yyy.254

Les paramètres de votre connexion Free ont dû vous être communiqués. Sinon vous pouvez les consulter sur cette page. Vous devez remplacer www.xxx.yyy.zzz par votre IP fixe, et www.xxx.yyy.254 par votre Passerelle.

Voilà, normalement vous devez être connecté à internet maintenant ! Vous pouvez le vérifier par les commandes suivantes :

$ cat /proc/net/atm/UNICORN:0
ADSL: status ATM ready, modem state SHOWTIME L0, US rate 639Kbits/s, DS rate 7167Kbits/s
Current speed: US 0Kbits/s,DS 1Kbits/s
Current speed: US 0Kbits/s,DS 1Kbits/s,rt-US 0, rt-DS 0Kbits/s
Bridged: 00:00:00:00:00:00
AAL5: tx 40171 ( 0 err ), rx 72965 ( 0 err, 0 drop )
AAL0: tx 0 ( 0 err ), rx 0 ( 0 err, 0 drop )
$ ifconfig atm0
atm0 Lien encap:UNSPEC HWaddr 00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00-00
inet adr:www.xxx.yyy.zzz Masque:255.255.255.0
UP RUNNING MTU:1500 Metric:1
RX packets:72834 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
TX packets:40043 errors:0 dropped:3 overruns:0 carrier:0
collisions:0 lg file transmission:100
RX bytes:98959841 (94.3 MiB) TX bytes:2131989 (2.0 MiB)
$ route -n | grep atm0
www.xxx.yyy.0 0.0.0.0 255.255.255.0 U 0 0 0 atm0
0.0.0.0 www.xxx.yyy.254 0.0.0.0 UG 0 0 0 atm0
$ cat /proc/net/atm/arp
IPitf TypeEncp Idle IP address ATM address
atm0 PVC NULL 1 82.226.146.254 0.8.36

Connexion automatique

partie en cours d'expérimentation

Configuration d'une connexion Free non-dégroupée

Dans les zones non dégroupées Free utilise une classique connexion IP/ADSL de France Telecom.

Pré-requis

Il faut installer une version modifiée du démon pppd qui comprend le greffon (plugin) PPPoATM. Cette version n'est pas fournie par Debian en version stable/woody, par contre elle est intégrée à unstable/sarge.

Si vous êtes en woody, il faut récupérer le paquet modifié et l'installer :

$ wget http://ustilago.free.fr/ppp_2.4.0-3_i386.deb
# dpkg -i ppp_2.4.0-3_i386.deb

Pensez à mettre le paquet PPP installé on hold, sinon il sera remplacé par une autre version à la prochaine mise à jour de votre système.

Configuration de pppd

Il faut adapter les fichiers suivants :

  • /etc/ppp/pap-secrets :
# authentification utilisant PAP"
[email protected]" * "motdepasse"
  • /etc/ppp/chap-secrets :
# authentification utilisant CHAP
"[email protected]" * "motdepasse"
  • /etc/ppp/options :
lock
ipparam ppp0
noipdefault
noauth
default-asyncmap
defaultroute
hide-password
noaccomp
noccp
nobsdcomp
nodeflate
nopcomp
novj novjccomp
lcp-echo-interval 20
lcp-echo-failure 3
sync
maxfail 0
persist
plugin /usr/lib/pppd/plugins/pppoatm.so 8.35

À priori les autres options éventuellement présentes dans ce fichier sont inutiles. À noter que le paramètre 8.35 correspond à VPI.VCI, cette valeur correspond à ce qui est utilisé en France.

Un petit redémarrage de votre machine et cette fois elle doit être prête pour l'ADSL !

Connexion

La connexion proprement dite se fait par la commande suivante :

$ pppd user [email protected]

Pour couper la connexion il suffit d'un brutal :

$ killall pppd

Si vous êtes un peu flemmard, vous pouvez aussi taper un petit script que vous appelez adsl.sh:

#!/bin/sh
pppd user 0123456789@freeadsl

Ensuite n'oubliez de le rendre exécutable :

$ chmod +x adsl.sh

Il vous suffira pour lancer votre connexion de taper :

$ ./adsl.sh

Remerciements

Cette page a été rédigée à partir d'autres documents qui traitaient déjà du sujet. Voici les liens vers ces pages:

 
materiel/installer-une-carte-bewan-adsl-pci-st.txt · Dernière modification: 18/02/2008 22:56 (modification externe)